Crédit immo : comment négocier un taux bas ?

[ad_1]

Un projet immobilier engage l’emprunteur
sur plusieurs années. Il est donc primordial de bien le préparer afin d’être
certain de le réaliser dans les meilleures conditions. Vous souhaitez souscrire
un crédit immobilier pour financer votre projet ? Le contexte actuel est
favorable à l’emprunt puisque les taux sont exceptionnellement bas. Les
meilleurs dossiers peuvent obtenir jusqu’à 1% sur 20 ans. Comment alors
négocier un taux bas ? On vous explique tout.

Des taux immobiliers bas : un contexte favorable à
l’emprunt

Les taux
actuels de crédit immobilier
sont historiquement bas et
atteignent des niveaux records. Les taux mini passent de 0,90% sur 15 ans et
1,08% sur 20 ans en 2016 à 0,80% sur 15 ans et 1% sur 20 ans en ce début
d’année 2019. Bonne nouvelle donc pour les emprunteurs qui hésitaient à sauter
le pas. Cette baisse des taux traduit la volonté des banques d’attirer de
nouveaux clients : une opportunité à saisir pour ceux qui souhaitent
mettre en route leur projet immo.

Optimiser son profil pour obtenir le meilleur taux

Les taux mini sont réservés aux
meilleurs profils, c’est-à-dire  les
moins à risques selon les banques : pour
obtenir le meilleur taux possible, il faut donc soigner votre profil
emprunteur.

–              
Présentez des
ressources stables et suffisantes
. Les banques privilégient les
emprunteurs en contrat à durée indéterminée (CDI). Par ailleurs, plus les
revenus sont importants plus vous aurez de chances de bénéficier d’un taux bas.
Toutefois, même si vous ne correspondez pas à ce profil, vous pouvez négocier
votre taux en présentant 3 bilans positifs (si vous êtes indépendant) et en
mettant l’accent sur la régularité de vos revenus par exemple ;

–              
Soyez bon
gestionnaire :
les relevés de comptes sont une source
d’informations non négligeable. En effet, ils sont épluchés par la banque qui
vérifie ainsi la bonne tenue de votre budget.

–              
Evaluez votre
taux d’endettement
 : après simulation de prêt immobilier, celui-ci
ne doit en général pas dépasser les 33%. Cependant, si vos revenus sont
importants, la banque peut aller au-delà de ce plafond et considérer que votre
reste à vivre est suffisant pour que votre taux d’endettement dépasse ces limites
généralement imposées.

–              
Proposez un
apport personnel :
un point fort qu’il ne faut pas hésiter à mettre en
avant. D’une part vous réduisez le coût total du crédit et de l’autre,
l’organisme prêteur consent plus facilement une décote des taux car le fait de
présenter cet apport indique une capacité à épargner.

A noter également, la banque prend
en compte un facteur essentiel pour déterminer votre taux d’intérêt : la durée
d’emprunt. Moins la durée est longue plus le taux est bas. Les banques considèrent
que plus le remboursement s’étale sur la durée, plus le risque (perte d’emploi,
invalidité…) augmente.

A titre d’exemple, si vous
empruntez 200 000€ sur 15 ans pour un studio de 27m² qu’il sera possible
de mettre en location via notre agence
immobilière de Paris
, le taux moyen
est de 1,30%
. Vous obtenez :

–              
Une mensualité de 1 223,56€ hors assurance ;

–              
Un coût total du crédit s’élevant à 20 241,32€.

Si vous empruntez 200 000€ sur
25 ans, le taux moyen passe de 1,30% à 1,80% :
vous obtenez ainsi :

–              
Une mensualité moindre, puisque la durée globale
augmente : 828,37€ ;

–              
Un coût total du crédit qui double et passe
à 48 511,12€.

Opter pour la délégation d’assurance

Autre marge de manœuvre :
l’assurance de crédit immobilier. Hormis le taux d’intérêt, la cotisation
d’assurance emprunteur représente un coût à prendre en considération dans le
calcul du crédit. Grâce à la loi Hamon complétée par la loi Bourquin, l’emprunteur
peut décider de souscrire une autre
assurance que celle proposée par la banque prêteuse
. Pour cela, il est
nécessaire que le nouveau contrat présente des garanties équivalentes. Vous
pourrez ainsi réaliser de belles économies
grâce à la délégation d’assurance et réduire le coût total de votre crédit même
si vous n’accédez pas au taux le plus bas.

Faire jouer la concurrence

La solution pour optimiser votre
dossier au maximum et mettre ainsi toutes les chances de votre côté est de faire
jouer la concurrence entre les établissements de prêt en faisant appel à des professionnels spécialisés dans le
crédit immobilier
. Ceux-ci s’engagent à dénicher l’offre la plus
intéressante présente sur le marché. Le courtier étudie votre dossier, vous
conseille sur les éventuels points à améliorer et interroge ensuite les banques
au vu de ces éléments. Le courtier tient un rôle de conseiller mais il revêt
également le rôle de négociateur auprès des banques.

Maintenant que vous savez, soyez dans les premiers à partager :



[ad_2]

Lire l’article sur le site source

Articles Similaires

Comment booster la visibilité de son annonce sur OuiCar ?

Être visible et bien référencé dans les recherches OuiCar est la clé pour louer sa voiture. Mais comment trouver le…

Lire la suite

Comment devenir un diagnostiqueur immobilier indépendant ?

La formation de diagnostiqueur immobilier Devenir diagnostiqueur immobilier nécessite une formation dont le coût varie entre 6000€ et 7000€. Comptez deux mois…

Lire la suite

le quartier d’affaires qui attire toute la Frenchtech

Silicon Sentier : une définition

Le Silicon Sentier est une expression, encore peu utilisée de nos jours, jouant sur l’association silicon et…

Lire la suite

Rejoignez la discussion

Chercher

septembre 2021

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30

octobre 2021

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
Prix
Équipements

Comparer les annonces

Comparer