Les charges de copropriété déductibles pour les propriétaires bailleurs

[ad_1]

Si vous louez un bien en copropriété, vous êtes, de fait, copropriétaire et êtes donc redevable de charges de copropriété. Plus ou moins coûteuses selon la taille de votre copropriété et votre région géographique, certaines charges de copropriété sont déductibles pour les propriétaires bailleurs. On vous explique tout dans ce guide.

Les prérequis pour profiter de la déduction fiscale

Pour rappel, toute copropriété doit être administrée par un syndic de copropriété qui a pour mission générale de gérer l’immeuble et de représenter les copropriétaires dans leurs actes. Pour assurer la bonne gestion de la copropriété, les copropriétaires doivent payer chaque trimestre des charges de copropriété qui correspondent notamment aux frais de syndic si la copropriété est gérée par un syndic professionnel, aux dépenses liées à l’entretien de la copropriété, aux travaux, aux salaires des éventuels gardiens et employés d’immeuble, etc. 

Toutefois, en tant que propriétaire bailleur, il est possible de déduire certaines charges de copropriété. Pour ce faire, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Louer un bien en copropriété : conformément à la loi de 1965, une copropriété est un immeuble bâti ou un groupe d’immeubles bâtis dont la propriété est répartie par lots entre plusieurs personnes, appelées copropriétaires ; 
  • Les charges déductibles doivent être directement liées au contrat de bail en cours. Cela signifie que vous ne pouvez en aucun cas déduire des charges de copropriété liées à un logement vacant ;
  • Les charges de copropriété doivent être payées au cours de l’année pour être déduite l’année suivante lors de la déclaration discale ;
  • En cas de contrôle, vous devez pouvoir justifier du montant de ces charges. Pensez donc à conserver tous les documents relatifs à ces dépenses. 

Les charges déductibles pour les propriétaires bailleurs 

Voici les 8 catégories de charges de copropriété qui peuvent être réduites des revenus fonciers des bailleurs : 

  • Les dépenses de réparation, d’entretien et d’amélioration de l’immeuble : par ailleurs, le coût des travaux peut être déduit du montant des loyers ; 
  • Les dépenses d’administration et de gestion du bien : rémunération du gardien, frais de syndic si l’immeuble est géré par un syndic professionnel, frais de correspondance, etc. 
  • Les primes d’assurance en cas de souscription à une Garantie Loyers Impayés ou une assurance propriétaire non occupant (PNO) ; 
  • Les taxes et contributions dont la taxe foncière ;
  • Les intérêts du prêt immobilier ; 
  • Un pourcentage du montant des loyers dans le cadre de certains dispositifs d’investissements locatifs ; 
  • Toutes les dépenses supportées pour le compte du locataire si le remboursement n’a pas été effectué au 31 décembre de l’année du départ du locataire. 

Attention ! Les gros travaux (travaux de construction, d’agrandissement, de démolition, etc.) ne sont jamais déductibles des loyers encaissés. 

Comment déduire ses charges de copropriété sur sa déclaration d’impôts ? 

Vous devez déclarer la somme totale de vos charges sur votre déclaration d’impôts, qu’elles soient déductibles ou non. 

Attention ! En 2020, vous déclarez par exemple les charges de copropriété versées en 2019. 

Vous devez déclarer les provisions pour charges versées : 

Nos conseils pour rentabiliser votre investissement locatif

Pour rentabiliser votre investissement locatif, pensez à entretenir votre appartement et votre résidence. C’est pourquoi, s’investir dans sa copropriété, même en tant que propriétaire bailleur, peut être bénéfique. Effectuer des travaux dans les parties privatives mais également dans les parties communes pourra valoriser de façon significative votre bien immobilier. 

Par ailleurs, pensez à la gestion coopérative pour votre copropriété ! Des plateformes de gestion existent pour simplifier la gestion de copropriété pour les syndics coopératifs et mettent à disposition des copropriétaires un espace de communication où copropriétaires et locataires peuvent échanger sur les sujets quotidiens de l’immeuble. 

Maintenant que vous savez, soyez dans les premiers à partager :



[ad_2]

Lire l’article sur le site source

Articles Similaires

Comment booster la visibilité de son annonce sur OuiCar ?

Être visible et bien référencé dans les recherches OuiCar est la clé pour louer sa voiture. Mais comment trouver le…

Lire la suite

Comment devenir un diagnostiqueur immobilier indépendant ?

La formation de diagnostiqueur immobilier Devenir diagnostiqueur immobilier nécessite une formation dont le coût varie entre 6000€ et 7000€. Comptez deux mois…

Lire la suite

le quartier d’affaires qui attire toute la Frenchtech

Silicon Sentier : une définition

Le Silicon Sentier est une expression, encore peu utilisée de nos jours, jouant sur l’association silicon et…

Lire la suite

Rejoignez la discussion

Chercher

septembre 2021

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30

octobre 2021

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
Prix
Équipements

Comparer les annonces

Comparer